Décolonisation

Titre du jeu             Décolonisation
Auteur Sébastien Peigne
Niveau de classe concerné 3ème
Description rapide du jeu Les joueurs représentent des habitants de colonies qui ont pour but d’obtenir pacifiquement leur indépendance.
Ce jeu est librement inspiré d’un jeu de société de type coopératif (« Non merci Saint Nicolas » édité en 2002 , qui a pour objectif de faire découvrir les réalités de la vie des travailleuses qui fabriquent des jouets dans le Sud Est asiatique. Le but est d’essayer d’obtenir un salaire permettant de vivre dignement.
Insertion dans le programme Programme de 3ème.
Durée 1 heure
Mode d’organisation (individuel, par équipe…) et nombre maximum et minimum de joueurs Chaque joueur représente un pays colonisé. 6 joueurs peuvent jouer sur un plateau.
Matériel un plateau de jeu et le descriptif des cases
5 cartes droits
la règle du jeu
Déroulement 1- Le plus jeune débute, puis chaque joueur joue dans le sens des aiguilles d’une montre. Pour entrer en jeu, le joueur doit faire un chiffre impair, puis il avance du nombre de cases que le dé l’indique.
2- Sur la case où il s’arrête, le joueur lit et applique l’action indiquée dans la règle (« descriptif des cases »).
3- Lorsqu’ils s’arrêtent ou passent sur une case verte, les joueurs atteignent automatiquement les points de popularité indiqués.
Les échelles : le décompte de la tension et de la popularité des indépendantistes se fait sur trois échelles
– l’échelle orange = « armées de la métropole » : 
– l’échelle vert clair = « popularité des idées indépendantistes » : .
– l’échelle vert foncé = « popularité définitive » 
4- S’ils tombent sur une case marron, ils peuvent ou non se rendre en « négociations ».
Les négociations : Les indépendantistes doivent négocier avec le gouvernement de la métropole les étapes de leur indépendance.
– Pour cela, ils peuvent acquérir 5 droits. Le premier qu’ils obtiennent doit être le « droit de négocier ». Ensuite, ils peuvent obtenir les autres dans l’ordre qu’ils veulent.
– Comment obtenir un droit ? Il faut que la moitié des joueurs au moins (2 sur 4, 3 sur 5 ou 6) se rende dans l’ « espace de négociations » et se mette d’accord sur le droit à obtenir.
– Comment se rendre dans l’ « espace de négociations » ? Lorsqu’il passe sur une case marron (sans nécessairement s’y arrêter), le joueur peut se rendre dans cet espace. Il y reste et passe son tour si nécessaire jusqu’à ce que le nombre suffisant de joueurs le rejoigne. Mais il peut quitter l’espace si les autres ne le rejoignent pas. La négociation aboutie, les joueurs repartent de la case par laquelle il sont entrés dans cet espace.
– La carte qu’ils ont obtenu leur donne des droits, peut annuler certaines cases … Pour montrer qu’ils ont obtenu un droit, les joueurs posent la carte
sur le plateau.
Fin de la partie :
– la partie est gagnée lorsque la popularité de l’indépendance atteint 18 points (« popularité des idées indépendantistes » + « popularité définitive »)
– la partie est perdue lorsque la métropole envoie son 9ème bataillon armé et déclenche ainsi une guerre d’indépendance.
– La partie peut durer plusieurs tours

1 thought on “Décolonisation

Laisser un commentaire