Quand les élèves jouent le jeu (qu’ils ont créé !)

Enseigner l’habiter au travers d’un jeu est une initiative des plus intéressantes. Lorsqu’il s’agit d’un jeu créé par les élèves eux-mêmes, elle l’est encore plus. Et lorsque l’initiative est mise en oeuvre par un tout jeune collègue alors en formation dans l’académie de Toulouse, nous avons la cerise qui couronne le gâteau.

La création de jeu, en tant qu’activité de classe, est particulièrement riche. Non seulement elle favorise l’appropriation des savoirs disciplinaires, but premier, mais elle mobilise et développe de nombreuses compétences nécessaires pour mener à bien ce qui est au final une démarche de projet. Il faut en effet, concevoir le mécanisme du jeu (reprendre comme ici un mécanisme bien connu des élèves permet de gagner du temps, ce qui dans ce type de projet n’est jamais superflu), identifier et s’approprier les contenus qui seront le coeur du jeu, prévoir et rédiger des règles, concevoir et produire le matériel de jeu, tester l’ensemble… Le tout dans une démarche coopérative. Bref, ce n’est pas une sinécure et c’est extrêmement formateur. Je conseille à quiconque en douterait d’essayer de créer un jeu pédagogique efficace, fonctionnel, beau et amusant…

La principale difficulté réside dans le temps nécessaire à la mise en oeuvre de ce type de projet. C’est souvent très long et malheureusement peu compatible avec la vitesse supersonique dans le déroulé de nos enseignement induite par des programmes beaucoup trop chargés. C’est d’ailleurs un des domaines sur lequel au bout de très nombreuses années de carrière, je ne vois aucune amélioration, au contraire. Bref…

La création de jeux avec les élèves s’intégrait en revanche très bien dans des dispositifs pluridisciplinaires du type IDD ou Parcours diversifiés. Mais ça commence à dater… Aujourd’hui pour se lancer dans ce type de projets on privilégiera les niveaux sans trop d’enjeux de programmes ou l’EMC, si on arrive à regrouper les heures d’un trimestre par ex.

La vie scolaire et les « Educations à… » sont également un champ qu’il est possible d’investir en partenariat avec nos collègues CPE, AED ou infirmières par ex. Il est tout à fait possible de créer des jeux en éducation à la santé ou au développement durable, sur l’orientation, l’égalité ou contre le harcèlement scolaire ou simplement pour faire découvrir l’établissement aux nouveaux arrivants (liste non limitative bien sûr). C’est un bon moyen de faire vivre les projets d’établissement et la vie collective.

De son côté, Benjamin Augé s’est lancé dans l’aventure sur la question de l’habiter en 6ème. Il nous propose plusieurs ressources qui rendent bien compte de l’ampleur et de la qualité du projet. Au vu de ce premier résultat, on attend les prochaines productions avec impatience

Contact : [email protected]

Le jeu réalisé par les élèves

Le mémoire de Benjamin Augé (INSPE de Toulouse)