le jeu des cartes de la BNF

La BNF conserve de très nombreux globes, portulans et cartes anciennes. La partie Histoire de la cartographie de son site, déjà particulièrement riche, nous propose le « jeu des cartes », une excellente activité à la fois cartographique, culturelle et créative.

Il s’agit ni plus ni moins que de créer la carte d’un monde imaginaire en choisissant parmi une bibliothèque d’objets issus des cartes anciennes, réelles celles-ci, de la BNF.

Le joueur-concepteur doit d’abord choisir un fond de carte auquel il va pouvoir ensuite ajouter de nombreux objets.

Reliefs, villes, fleuves, habitants, faune, flore ou bateaux permettent de créer ou de recréer un monde complet.

 

Ces objets sont bien sûr redimensionnables et déplaçables à l’envi. On peut également les faire tourner ou leur affecter un effet miroir.

Et après quelques clics on aboutit à une magnifique carte à la fois imaginaire et en même temps composée d’éléments issus de cartes tout à fait réelles.

Une fois terminée, la carte peut être commentée à la manière des cartographes décrivant des contrées tout juste découvertes. Ces commentaires portent sur les coutumes des habitants, les richesses ou les dangers du territoire ou encore la faune et la flore.

Cet élément est particulièrement intéressant car il peut être utilisé dans le cadre de très nombreuses activités de classe, du primaire au lycée, pour amener l’élève à enrichir ou compléter sa carte d’une description écrite mais aussi pour l’aider à passer d’un langage à un autre, activité d’une grande richesse. Cette description peut être réalisée en aval du travail, pour mettre en mot et compléter ce qui a été dessiné.

Mais il est également tout à fait possible de rédiger les commentaires en amont du travail cartographique, l’élève étant ici en situation de planification et de pré-construction de projet. L’intérêt est autant d’ailleurs dans la description de ce qui est sur la carte que de ce qui n’y figure pas mais qui est tout aussi important pour caractériser un monde imaginaire.

Enfin, l’ensemble peut être enregistré et imprimé ou enregistré en PDF comme dans cet exemple afin d’être intégré dans d’autres productions multimédia ou pourquoi pas créer un atlas des mondes imaginaires d’une classe en compilant les PDF dans une application de type Calaméo.

Alors, même s’il ne s’agit pas vraiment d’un jeu, l’application est suffisamment ludique et surtout d’une telle richesse pédagogique qu’on s’en serait voulu de ne pas la citer dans le blog Ludus ! Notons toutefois que cette application doit pouvoir aussi permettre de créer de magnifiques plateaux et/ou cartes de jeux.

On serait curieux en tous cas de savoir tout ce que l’imagination et la créativité débordantes de nos collègues vont pouvoir générer comme activités de classe autour de ce bel objet numérique. N’hésitez pas à nous tenir au courant (et la BNF aussi, on ne doute pas que ça devrait leur faire plaisir !)

Et au fait, c’est ici ! http://expositions.bnf.fr/cartes/jeu_web/jeu_cartes/index.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *