Une adaptation de Carcassonne au thème de la seigneurie médiévale.

Titre La seigneurie de Carcassonne. Adaptation du jeu original Carcassonne créé par Klaus-Jürgen Wrede

On peut consulter les règles du jeu ici :

http://jeuxstrategie.free.fr/Carcassonne_complet.php

Créateurs Célia Magdeleine

[email protected]

Niveau de classe concernée 5e
Description rapide du jeu Ce jeu simule le plan d’une seigneurie, mettant en avant le château, la réserve, les tenures, la forêt, mais aussi les 3 ordres de la société (seigneur, membre du clergé et paysans)
Insertion dans le programme Introduction au Thème 2. Occident chrétien – Chapitre 1. L’ordre seigneurial
Durée 20 à 30 minutes quand la règle est acquise
Mode d’organisation et nombre maximum/minimum de joueurs Jeu de placement. De 2 à 4 joueurs
Matériel 88 tuiles à imprimer sur papier épais

12 personnages symboliques (boules en bois par exemple)

Déroulement On place une tuile au centre et chaque joueur doit continuer la construction de la seigneurie.

Le règle est simple : une route si la tuile précédente possède une route, un château si la tuile précédente possède un morceau de château, etc…

Lorsque le joueur pose une carte « blason », il peut poser un de ses 3 personnages (représentant en bleu le seigneur, en rouge un paysan et en violet un membre du clergé). Attention : deux seigneurs ne peuvent coexister dans la même seigneurie, ni deux membres du clergé. Par contre, les paysans peuvent être plusieurs sur les tenures (jaune)

Le gagnant est celui qui a posé le plus de personnages et qui règne sur le plus grand territoire.

On commence en posant au centre cette tuile. Puis chacun tire une carte au hasard, qu’il est obligé de poser.

 

 

 

On ne peut pas laisser une case vide…

 

 

 

Le jeu s’arrête quand il n’y a plus de cartes.

On peut rajouter un rapporteur : celui qui dessine la seigneurie au fur et à mesure pour son groupe…

 

Commentaires C’est un jeu facile à mettre en place et ne demandant pas trop de matériel.

Il permet aux élèves d’aborder les trois ordres de la société et d’aborder le schéma de la seigneurie (château du seigneur, réserve du seigneur autour, tenures avec le village et le moulin, et même la forêt…), à partir de leur propre « jeu ».

On peut d’ailleurs ajouter un rapporteur : celui qui dessine la seigneurie au fur et à mesure pour son groupe…

 

Voir les règles complètes et les tuiles de jeu illustrées par l’auteure du jeu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *