Google versus Daech

Daech versus google

Nous sommes restés perplexes devant cet article publié par Europe 1 dans lequel nous avons appris que Google avait testé avec succès un programme de prévention de la radicalisation. Pour faire simple, le moteur de recherche modifie les résultats de recherche pour plus d’un millier de termes indiquant une possible radicalisation. A la place des résultats qu’aurait donné la requête, le moteur affiche des liens vers des sites non gouvernementaux mais invitant les apprentis terroristes à y réfléchir à deux fois. En gros, cherchez l’itinéraire le plus court pour Raqqa et tombez sur le témoignage d’un repenti. D’un côté on se dit « ben oui c’est la moindre des choses » de l’autre on s’inquiète un peu de cette manipulation, dont la fin de l’article laisse penser qu’elle pourrait trouver à s’appliquer à d’autres causes. On aurait bien fait une recherche sur le sujet, mais on doute un peu…

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *