Des blogs et des livres

La lecture des blogs est une activité très sympathique. Elle permet de découvrir des personnes, souvent rares, qui ont un point commun : le sens du partage. « Partagez la connaissance », ne serait-ce pas la devise du Web pédagogique ? Parfois les blogs donnent naissance à un livre : du blog au livre, donc ! Un nouveau genre qui relève de l’autobiographie sans doute, en plus libre, plus accessible, plus léger. Des livres de notre temps, où le temps manque, même le temps des belles rencontres !

img_8866.jpg

Le Blog de Baptiste Beaulieu fut une merveilleuse découverte. Une fenêtre sur le monde médical dont je me sentais totalement étrangère. Mais son auteur-docteur est un pont, il réunit soignants et soignés et même tous les autres… Le livre Alors Voilà a confirmé mon enthousiasme pour ce regard décalé, tendre, drôle, lumineux, mais toujours d’une humanité extraordinaire. Baptiste est jeune , idéaliste, sensible et révolté : un Petit Prince qui nous ramène à l’essentiel. Un vrai médecin qui soigne, même avec ses mots. Une sorte de « Tistou les pouces verts », porté par la quête de ce qui est juste, de ce qui nous rassemble, de ce qui fait du bien.  Bientôt, sortira le troisième livre de Baptiste Beaulieu et je sais déjà qu’il me plaira. La vente de ses livres, en prime, permet de financer la scolarisation des enfants des rues de Pondicherry. C’est dire la grandeur de l’auteur et à quel point, il fait du bien !


Plus proche des sujets qui occupent notre quotidien sur le Petit Journal des Profs, le blog de Lucien Marboeuf s’est enrichi d’un très chouette journal, un vrai moment de détente, et surtout un réel sourire sur l’école. « Vis ma vie d’instit », c’est la rencontre du collègue avec qui nous aurions plaisir à partager notre récré/café, l’enseignant rêvé pour nos enfants aussi ! Accessible, il ne prétend pas savoir mais il cherche, toujours dans la modération, il est le sage qui comprend sans juger. Les enseignants se reconnaissent et passent un bon moment, ressourçant, mais j’aimerais surtout que les parents le lisent : pour mieux comprendre…

Deux ouvrages donc dans la lignée des 1001 nuits : Les 1001 vies des urgences et les 1001 histoires de ma classe ! Coincidence 😉

Simplicité, authenticité, humanité pourraient les résumer. On se détend, on sourit, on se retrouve, on découvre et on passe un moment agréable, comme entre vieux amis de toujours.

http://les-tribulations-dun-petit-zebre.com/

Le livre d’Alexandra Reynaud, prolongement de son blog Les tribulations d’un petit zèbre possède toutes ces qualités. Comme les autres, il se lit vite, trop vite. Mais il soulève tant de réflexions qu’il continue de résonner longtemps. Comment ce petit garçon si avide de connaissance, si extraordinaire dans ses capacités, en vient-il à vivre une scolarité si chaotique ? Jusqu’à la nécessaire déscolarisation ! Un vrai paradoxe.

Ce livre est exemplaire ! Exemplaire car cette histoire ressemble à de nombreuses autres même si elle est unique. Les mêmes phrases, les mêmes reproches, les mêmes incompréhensions et les mêmes effets sur les enfants trop sensibles. Exemplaire car son auteur ne rentre pas dans des polémiques inutiles mais s’élève toujours bien au-dessus, en cherchant à expliquer de façon rationnelle, avec dignité. Exemplaire car c’est un roman mais aussi un document tant les références aux spécialistes du haut potentiel sont pertinentes. Exemplaire surtout car Alexandra est fondamentalement positive. Comme le blog, le livre est un incontournable pour comprendre, connaître et reconnaître ces enfants particuliers qui comme tous les enfants, devraient avoir leur place à l’école et le droit de s’y épanouir. C’est la meilleure entrée pour découvrir cet univers encore si mal compris. Et cette fois, si toutes les mamans d’EIP peuvent se retrouver ici avec bonheur, ce livre sera surtout percutant pour les enseignants !

Une chronique de Claire Nunn

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *