Tweets méchants

Sans modération

Le prof en-rage sur twitter

Jusqu’à présent, on ne parlait que de profs tweetant avec leurs élèves en classe ! Désormais, c’est le buzz de la rentrée, c’est devenu le lieu de déchirements « rageux » jusqu’à, pour certains, pratiquer l’auto-censure ou même tout simplement s’en désinscrire (Yann Houry) ! Est-ce le format du Tweet (c’est vrai quoi, qu’écrire en 140 caractère à part des insultes ?), est-ce un espace d’expression pour les anti-systèmes (c’est un peu le chemin choisi par la journaliste dans son article), est-ce consubstantiel aux espaces virtuels (le drame de notre époque qui sacralise chaque fait, chaque parole, pour les désacraliser aussitôt) ? Qu’on ne se méprenne pas, au PJP, nous sommes très heureux que nos lecteurs, vous, soient toujours dans une démarche positive et ne parlent jamais pour ne rien dire… de méchant !

Tout lire

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *