La fin de l’empire romain, une crise migratoire

En résumé de l’article de la revue en ligne Quartz qui vient de paraître, on peut lire la fin de l’empire romain, non pas comme une invasion, mais plutôt comme l’échec de l’empire dans la gestion d’une crise migratoire. Le parallèle avec la situation actuelle est parfois saisissant. Les migrants, trop nombreux sur des vaisseaux trop frêles se noient en grand nombre… La guerre ne vient qu’après l’échec des dispositions mises en place par les autorités pour accueillir les Goths fuyant la violence des Huns.

A lire en anglais, même si vous êtes prof d’histoire…

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *