Il n’y a pas d’erreurs, juste des leçons…

C’est un CV un peu particulier d’une personne par ailleurs très brillante, puisque professeur assistant à Princeton. C’est le CV de Johannes Haushofer dont vous pourriez penser que tout lui réussit et que sans doute il fait progresser la pensée contemporaine. Mais c’est un CV un peu particulier, parce que c’est celui de ses échecs, CV of failures. On y trouve les programmes dans lesquels il n’a pas pu enseigner, les papiers qui n’ont pas été publiés, les subventions de recherche qui lui ont été refusées. Une initiative sympathique qui a pour but de mettre en perspective ses succès, indiquer à ses élèves en échec que ce n’est pas nécessairement leur faute ni si grave que cela. Vous faites pareil avec vos élèves en publiant vos notes du bac ? Chiche !

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *