C’est lundi, attendons mardi…

procrastination

Si vous êtes comme nous (et nous aurions la faiblesse de penser qu’il s’agit d’être normal), vous avez sans doute un peu de difficulté à remettre vos neurones au travail en début de semaine. Je ne parle même pas de ceux qui reviennent de vacances. Donc, vous procrastinez, en faisant toutes ces petites choses inutiles mais pas désagréables avant de vous consacrer enfin à ces tâches essentielles mais difficiles. Bref, vous procrastinez de bon matin (d’ailleurs la lecture de ce billet en atteste). Ce n’est pas votre faute, mais celle d’un inégal combat entre votre cortex préfrontal et votre système limbique.

Une petite synthèse à lire sur Vice pour bien commencer la semaine sans la commencer véritablement 😉

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *