Qui ne connaît pas le goût particulier des mercredis…

Des journées bien remplies !

mercredis

Écoliers, les mercredis de notre enfance, de longues plages d’ennui parfois, eh oui ces fameuses plages d’ennui : je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître… Profs, le mercredi repos (enfin « repos » très particulier), puis mercredis devenus une matinée de cours, parents : les mercredis gâteaux goûters taxis, surtout taxis car activités se surajoutant aux activités, et puis c’est le jour où se greffent les RV ortho, dentiste, pédiatre, bref vous savez tous le goût du mercredi.

Pause à la mi-semaine, juste une matinée d’école, et puis un après midi : il ne ressemble pas aux samedis et encore moins aux dimanches.

Quand je pense que jadis, venait aussi se greffer au mercredi « le cathé ». Mais comment faisait-on ?

Donc je connais les mercredis mais avec le statut tout particulier de mamie. Mamie 2016 toutefois. En très forte activité. Et ravie de s’occuper un peu de ses petits enfants.

Lùna était chez « l’autre mamie » : mais je suis allée faire sortir le chat Diabolo et déposer des chocolats.
Il en restait deux. Ses cousins. Eliott et Sacha dont les autres grands-parents habitent le sud. Eux ont droit à l’arrivée en TGV et aux grands sauts dans la piscine.

Sortie de l’école primaire : Eliot a découvert des pipas à la tomate. Sa copine Nénégalé lui en a apporté. Il a l’adresse. On va en acheter, royal il tient à tout payer, et même un sachet pour Nénégalé.

« Tu sais mamie, Noah ? »

« Non je ne connais pas Noah. »

« Noah il est dans ma classe. Ce matin je suis allé lui dire : dis Noah, en septembre, tu n’es pas venu à l’école le jour de Kippour, donc tu es juif ? »

Noah : « Ben oui. »

Eliott : « Parce que moi aussi je suis juif, mais moi je mange du porc. »

Noah : « Alors tu ne respectes pas ta religion ! »

Eliott : « Ben je crois que je ne crois pas en Dieu. »

Noah : « Oh ! Eh ben tu iras en enfer. »

« Tiens c’est bizarre Eliott que tu lui aies demandé ça six mois après ? »

« J’avais envie. »

Je prends mon téléphone et je raconte l’anecdote à l’autre mamie, celle qui a une piscine, je sais qu’elle va sourire : elle est laïque à fond la caisse.

Mamie piscine : « Ah il a de la répartie notre Eliott ! »

Sauf que entre temps Eliott demande : « C’est vrai mamie l’histoire de l’Enfer ? »

« Ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse, c’est la meilleure des religions. »

Il est rassuré, parle du rugby, trouve bizarre ce soleil qui disparaît si souvent juste au moment du rugby et qui brille pendant les cours de maths c’est nul hein mamie.

Sacha rentre et elle a « la dalle », une pub dans le courrier annonce les Mac Do à -20%, « oh mamie tu te rends compte, vraiment c’est merveilleux on pourrait y aller. »

Sauf que nous déjeunons chez leur arrière grand-mère, celle qui fait des nuggets et des frites maison, et des bolognaises et tout ça si vous voulez dans une même assiette : c’est trop bon.

Pendant qu’Eliott va au rugby, Sacha prendra son premier cours de maths chez sa tata nini. Angoisse.

Texto de la tata nini, prof de maths : « deux divisions et elle est déjà aux toilettes, mal au ventre. »

L’angoisse sans doute. Sacha qui entend trop souvent dire : elle n’est pas logique.

Tout compte fait, Sacha me dit : « c’était bien le cours ».

Tata nini confirme dans une équation SMS : « Chat+bonbons+maths=plaisir ».

Mais oui. C’est juste ça.

Sacha est débordée de devoirs « tombés » ce matin. J’adore ce qu’on apprend au collège c’est intéressant.
Trop cool. Je devrais enregistrer. Nous parlons un peu des garçons, trop trop bêtes, nous évoquons The Voice, nous papotons. La vie. Les métiers. Les enfants qui ne vont pas à l’école. Aujourd’hui elle les plaint. L’éval d’histoire porte sur la démocratie. Périclès. Les stratèges. Tous les animaux sont à savoir en anglais.

« Tu crois que j’aurai le temps de regarder un peu la télé ? »

C’est l’ultime cadeau.

À toi d’être efficace. Ton cours de piano est à 18h. Si tu t’organises…

Elle a fini. Allume la télé. Met la chaîne Chasse et Pêche. Un documentaire sur les poissons-scies. Trop génial. Mamie donne-moi ton téléphone et regarde comme c’est beau.

Une chronique de Sarah Cattan

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *