Je me souviens de Georges Perec

L’homme qui « voulait écrire à dos de chameau »

chameau

À ce souvenir de Bertrand Jérôme s’ajoute celui de Paul Fournel : « Je me souviens d’une réunion de l’Oulipo chez le président Le Lionnais où Georges Perec nous a parlé d’un projet de roman qui allait devenir La Vie mode d’emploi. Ce jour-là, Italo Calvino a parlé aussi d’un projet qui allait devenir Si par une nuit d’hiver un voyageur. Quand j’y repense, c’était un joli jour. » Et tellement d’autres beaux moments dans cet hommage à l’écrivain qui reprend le dispositif littéraire de l’un de ses ouvrages emblématiques, je me souviens.

Sinon, l’OULIPO existe toujours !

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *