Mars en 3 jours

« C’est comment qu’on freine ? »

mars

Cette question posée jadis par Alain Bashung résume le principal obstacle rencontré par les scientifiques de la NASA qui ont imaginé rallier la planète rouge, fantasme intersidéral depuis Stanley Kubrick, en ayant recours à la propulsion photonique, ou « voile solaire » pour les profanes. De six mois actuellement, avec ce procédé, le voyage ne pourrait durer que 3 jours, voire 1/2 heure… D’où l’interrogation de notre chanteur !

Lu ici et tiré de l’article très sérieux, littéraires s’abstenir (notamment page 8), qui entre dans le détail du dispositif.

Et pour les nostalgiques…

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *