Reconnaissance vocale

Les bonobos ont l’oreille fine
bonobo

Une publication scientifique récente a mis en évidence la capacité des bonobos à reconnaître les membres de leur réseau de sociabilité, même après plus de cinq ans de séparation, simplement par la voix. Dans cette expérience, il est intéressant de noter que si le singe est sensible à la voix d’un comparse déjà entendu, il reste totalement indifférent aux cris d’un congénère inconnu de lui (ce qui n’est pas le cas du chien du voisin). À l’instar du bonobo, lorsque vous répondez au téléphone et que vous reconnaissez la voix d’un proche, votre ton se fait chaleureux ; quand c’est la standardiste inconnue d’une plateforme qui vend des encadrements de fenêtre, vous lui raccrochez au nez.

Une découverte qui fait écho à l’article consacré récemment à Darwin renforçant l’affirmation selon laquelle, nous, les bonobos, vous et nous, sommes bien des singes.

Accéder à la publication scientifique ou lire son abstract présenté par les 2 chercheurs.

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *