Des chiffres et des lettres

La chronologie frise la faute d’orthographe…

enluminures

À chaque fois c’est pareil, la réforme de l’orthographe nous entraîne dans ce double débat idéologique : oui, brisons cet outil de ségrégation sociale ; non, sauvons la mémoire de notre passé. À Churchill affirmant que « sans passé on n’a pas d’avenir« , Frank Ribery aurait répondu « sans orthographe on n’a plus d’Histoire« . Cette frise chronologique revient sur l’histoire de l’orthographe, en remontant du Moyen-Âge jusqu’à nos jours. En descendant sur la page de ce site, la Toile n’est pas à une contradiction près, vous saurez ainsi pourquoi les mots se terminant par un « u » prennent un « x » au pluriel, mais pas toujours !

J’adore !

 

Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *