Enquête EPI

Aidez nous à comprendre les EPI …

questionnaire_EPI

 

Comme vous, nous nous posons beaucoup de questions sur l'une des nouveautés de la rentrée prochaine. Nous travaillons à une plateforme de gestion des EPI, mais avant de nous lancer, nous aimerions recueillir vos conseils. Si vous pouvez nous consacrer 3 minutes, nous vous en serons TRÈS reconnaissants !

LeWebPédagogique
Première communauté éducative francophone
jessica@lewebpedagogique.com

*Obligatoire
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    Cette question est obligatoire.
    N'envoyez jamais de mots de passe via Google Forms.
    100 % : vous avez réussi.
/static/forms/client/js/1095966964-formviewer_prd__fr.js

Commentaires

commentaires

6 commentaires

  • Frédéric AURIA dit :

    Les enseignants n’ont pas attendu les EPI pour travailler en interdisciplinarité, des projets ambitieux sont menés chaque année, mêlant 2 disciplines, voire plus. Mais la rigidité des EPI les rend inapplicables, c’est une usine à gaz qui prend sur les horaires disciplinaires.
    Dire qu’ils seraient un moyen de « donner du sens aux apprentissages » est une escroquerie, on n’a pas besoin d’interdisciplinarité pour que les élèves voient le sens des apprentissages. Même chose pour leur caractère pratique, comme si faire cours signifiait un prof qui dicte des choses abstraites à des élèves qui notent puis apprennent par coeur avant de régurgiter le tout sur une copie notée… de qui se moque-t-on ?
    Les élèves en difficulté vont être complètement noyés si on mélange les disciplines, on l’a déjà vu avec les IDD entre autres.
    Donc des projets interdisciplinaires oui, mais pas au détriment des enseignements disciplinaires.

  • Myriam dit :

    100 réponses en une heure, ça veut dire qu’on bosse tous le dimanche après-midi 😉
    Une idée comme ça : ce serait chouette de classer les EPIs en termes de correspondance avec le socle (en plus d’un classement disciplinaire).

  • Audrey dit :

    Rho mais faut arrêter avec la stigmatisation des EPI!!!
    Le vrai but de la réforme c’est l’AP, pas les EPI. Comme on le dit si bien, on n’a pas attendu la réforme pour mener à bien des projets interdisciplinaires!!!
    Moi ce qui m’inquiète c’est qu’on vienne me demander des comptes sur l’AP: comment organiser une classe de 33 élèves quand une dizaine seulement maîtrise la méthodologie ou la compétence et que je ne peux pas mettre ces 10 élèves en autonomie pour étudier une piste audio? Que faire avec ces élèves? Du tutorat… oui mais ça a ses limites! Parce que faire de l’AP avec les 23 autres c’est pas compliqué au fond mais combien de temps y consacrer?
    Je travaille déjà par projets (de toute manière, il vaut mieux pour moi car j’enseigne une LV2 que plus de la moitié de mes élèves abandonne post 3°), je me suis lancée dans la classe inversée, je passe beaucoup de temps à bosser… Mener de l’AP individualisée comme ce doit être… non pitié… je m’arrache les cheveux là!
    Mais oui… désolée… notre enseignement DOIT changer…
    Mais par pitié, qu’on arrête de nous montrer des reportages dans des établissements de la région parisienne qui travaillent par demi-groupe avec 2 profs! Ce n’est pas la réalité ça, c’est de la poudre aux yeux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *