L’évaluation par Wikipedia

wikipedia

« Wikipedia ? C’est truffé d’erreurs. Évitez d’y aller, ça vaut mieux. »

Voilà ce qu’on dit le plus souvent à nos élèves. Malgré tout, quel professeur n’a pas retrouvé dans un devoir maison des paragraphes entiers recopiés sur ce site ? Il me semble donc qu’on ne peut plus ignorer cette source d’information. Alors, au lieu de l’éradiquer de votre classe, pourquoi ne pas vous en servir pour évaluer vos élèves ? J’ai moi-même expérimenté cette méthode en tant que professeur (de Français) et en tant qu’étudiant. Dans les deux cas, les résultats se sont révélés très concluants. Si ça vous intéresse, suivez le guide !

Comment procède-t-on ?

Pour le professeur, il s’agit d’abord d’aller regarder les articles Wikipedia qui se rapportent (directement ou non) au thème de sa séquence. Bien sûr, vous trouverez des erreurs, des manques ou des imprécisions. Page d’artiste ou d’œuvre incomplète, événements marquants non évoqués, analyse bancale, appels à contributions, ce ne sont pas les occasions qui manquent !

Au moment de l’évaluation de fin de séquence, vous pourriez proposer aux élèves, par exemple par groupes, de compléter ou de créer un article, entre autres à l’aide des savoirs donnés en cours. Il vous suffit de leur proposer des pistes, une liste de sujets ou de thèmes mal traités sur l’encyclopédie numérique. Vous pouvez imposer les sujets aux groupes ou les laisser choisir eux-mêmes.

Pour appliquer cela en classe, il faut seulement que les élèves se créent un compte contributeur, rédigent un brouillon et demandent une relecture directement sur le site (l’interface étant assez instinctive et facile d’utilisation). Par ailleurs, même dans le cas où une contribution serait refusée à la publication, cela ne vous empêche pas de noter les travaux !

De votre côté, vous pouvez très facilement vous créer un compte et voir de chez vous le travail de vos chers élèves. Par expérience, je peux dire qu’il est plus facile (pour l’écriture et la publication) de retravailler un article ou d’y rajouter une section plutôt que d’en créer un.

Évidemment, cela demande un contrôle de votre part. Vu l’originalité de l’évaluation, on peut procéder en deux temps : avec un premier bilan de leur brouillon, pour rediriger les brebis égarées, et puis une évaluation finale de leur travail. On peut même imaginer des exposés à l’oral.

Les conditions

  • Je pense que cette méthode peut être particulièrement efficace en lycée, et idéalement avec une classe de bon niveau.
  • Vu qu’il s’agit d’un travail surtout rédactionnel, ce type d’évaluation servira d’abord (mais pas seulement !) aux professeurs de Français ou d’Histoire-géographie.
  • Même de nos jours, on ne peut pas nier que certains élèves ne disposent pas d’un ordinateur à la maison. Qu’à cela ne tienne ! C’est l’occasion d’une séance au CDI ou à la médiathèque. Une application est aussi disponible sur les smartphones.
  • Ce n’est pas toujours nécessaire, mais avant de les livrer à eux-même, vous pouvez les aiguiller en montrant un exemple de ce qui est attendu. Et pourquoi pas construire une séance TICE !

Bien sûr, c’est à vous d’adapter la méthode à vos classes et à leur niveau.

Les avantages

La motivation. Souvent intéressés par les nouvelles technologies, les élèves trouvent du plaisir à pouvoir les intégrer au travail scolaire. Cela les change du bon vieux bic et de la feuille blanche ! De plus, pouvoir « publier » concrètement un texte qui va être lu par le plus grand nombre est aussi une source de motivation.

La contrainte. Beaucoup des rédactions ou des travaux qu’on demande aux élèves comportent des contraintes. Ici, il s’agit de s’adapter à la ligne éditoriale de Wikipedia, qui est une encyclopédie. Les élèves devront suivre cette ligne dans le fond et la forme (les critères sont très clairement exposés sur le site). Cela permet d’évaluer leur capacité d’adaptation et de synthèse, en plus des connaissances dispensées en cours et qu’ils devront mobiliser au moment de la rédaction.

TICE. Bien sûr, ce type d’évaluation passe par l’utilisation des outils numériques, et permet aux élèves de parfaire leurs compétences dans ce domaine. Ils pourront ici voir de l’intérieur comment le type de site fonctionne. Par ailleurs, vous leur prouvez concrètement qu’il ne faut pas tenir pour acquis tout ce qu’on lit sur Wikipedia, et nous savons tous que cette piqûre de rappel ne peut pas faire de mal !

L’innovation. Depuis quelques années, on cherche de nouveaux moyens d’évaluer les élèves. Tout le monde semble d’accord sur le fait qu’il faut renouveler, ou en tout cas diversifier les méthodes d’évaluation. Je livre ici une piste pour participer à ce mouvement.

Le partage. Malgré ses imperfections, Wikipedia est basé sur un esprit de partage et de transmission, permettant à tout le monde d’apporter sa contribution et de partager ses savoirs. Puisque les élèves utilisent cet outil au quotidien, il est bon de leur apprendre à donner, et pas seulement recevoir ! Ils seront acteurs, et non plus uniquement spectateurs. En plus du travail scolaire, une évaluation de ce type est un acte positif pour la communauté. Qui sait, si cette méthode se généralisait, Wikipedia deviendrait peut-être une encyclopédie de référence, gratuite et accessible à tous. Et ça, ça serait beau !

Alors, tenté ?

Si vous avez des objections, des remarques ou des questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire !

Une chronique d’Alexis Dresco

Commentaires

commentaires

6 commentaires

  • Benchehida abdelkader dit :

    Bonjour ,d’Algérie
    Vous savez ,les textes pleins de fautes ,on en trouve ,et pas que sur ce site .J’ai eu un malin plaisir a en dénicher …Des fautes de syntaxe et d’orthographe dans une communication d’un universitaire (professeur d’université ,de son état).Mais pour tout vous dire, le site Wikipedia est pour moi  » une encyclopédie de référence »,car il est loin le temps de l’école française ,celle qui m’a fait aimer le français.

  • Ernesto Feltrin dit :

    Faire contribuer les élèves sur Wikipédia est une excellente idée. L’encyclopédie collaborative incite d’ailleurs les enseignants en proposant des aides et tutoriels accessibles depuis les pages « Projets pédagogiques » de Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Projets_p%C3%A9dagogiques.
    Il existe, par ailleurs, un concours national destiné aux lycéens : le Wikiconcours Lycéen (inscriptions closes pour cette année).
    Ce qui me gêne dans votre article, c’est le parti pris assez « dépréciateur » : « « Wikipedia ? C’est truffé d’erreurs. Évitez d’y aller, ça vaut mieux. » Voilà ce qu’on dit le plus souvent à nos élèves. » Non, c’est n’est pas ce que je dis à mes élèves. Je tiens plutôt le discours inverse. Que des articles soient incomplets ou susceptibles d’être améliorer, c’est évident. D’ailleurs, Wikipedia fournit une liste très longue d’articles « à améliorer ». C’est le principe même de la collaboration : chacun apporte son savoir et partage ses connaissances avec l’ensemble de la communauté des internautes. Mais partir du postulat que WP est pleine d’erreurs me semble tenir plus de la posture que d’un examen réel du contenu. Ce postulat place également les élèves dans une situation assez contradictoire : si cette encyclopédie est truffée d’erreur, pourquoi engager les lycéens à contribuer et à améliorer le contenu ; devront-ils n’utiliser de Wikipedia que les articles qu’ils auront améliorés et que l’enseignant aura validés.
    Enfin, il me semble que l’utilisation de Wikipedia pour « évaluer » des connaissances en Français et HG (surtout !?), est contraire à l’esprit même de cette encyclopédie : tout d’abord, tous les domaines de la connaissance sont concernés ; et les compétences nécessaires à une contribution dépassent la simple synthèse de note de cours et la maîtrise des « simples compétences rédactionnelles ». Il s’agit de comprendre ce qu’est un article encyclopédique, de respecter des normes et un cahier des charges, de trouver des informations valides mais aussi des sources « de qualité » (qui ne se résument pas au discours de l’enseignant).
    Bref, préconiser l’utilisation de WP dans le seul but d’évaluer les compétences de maîtrise de la langue dans « une classe de bon niveau » (sic) révèle une approche utilitariste de cette encyclopédie, très réductrice par rapport aux possibilités pédagogiques réelles dans un lycée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *