EMC, il y a du boulot !

Une étude fait le buzz sur la toile. Elle étudie la corrélation entre la pratique religieuse des enfants et leur disposition à l’altruisme. Réalisée sur plus d’un millier d’enfants dans différents pays, donc issus de cultures diverses, elle montre que plus l’enfant a des pratiques religieuses, moins il serait altruiste. Bigre !

Education civique et morale

Extrait : « Comment expliquer ce dernier phénomène ? Les auteurs invoquent un mécanisme de « licence morale » : la religiosité étant perçue en elle-même comme un gage de bonté, les pratiquants pourraient s’autoriser – « inconsciemment » précise Jean Decety – un plus grand égoïsme au quotidien. « C’est une explication plausible, commente Luke Gallen (université du Nebraska). D’autres recherches ont montré que la religiosité traditionnelle est associée à des dons charitables plus élevés, mais pas avec une aide offerte dans des situations spontanées, ce qui concorde avec la présente étude. » »
La synthèse sur LeMonde et l’étude originale (en anglais sur le site de la revue Current Biology)

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *