Les exposés

Les CM2 exposent les uns après les autres et c’est assez inégal. Une série de sujets habituels étaient proposés à leur choix – la lune, le football, Paris – mais ils pouvaient aussi bien décider de traiter un tout autre thème, tant qu’il ne s’agissait pas de leur lapin nain. Un tel a bien du mal à expliquer les lunaisons, mais l’affiche est belle. Une telle détaille tous les monuments de Paris qu’elle a l’air d’avoir vraiment visités mais son affiche laisse à désirer. Il y a tous ceux qui lisent des notes copiées collées sans vraiment comprendre ce qu’ils racontent. Et puis une petite élève passe avec son affiche consacrée au Brésil.

Brazil

C’est magnifique, on s’y croirait. On voit Pelé, la plage de Rio, le Christ rédempteur et des costumes de carnaval de toutes les couleurs. C’est une carte postale format A2, c’est superbe. La petite élève est d’origine brésilienne et c’est ainsi qu’elle commence son exposé : elle voulait nous parler de son pays. Elle nous en parle et prononce quelques mots en portugais, son auditoire écoute attentivement. La plus grande ville est Sao Paulo, pourtant la capitale est Brasilia. On se pose des questions dans les rangs : comment est-ce possible ? Nous rappelons le cas de Washington pour les Etats-Unis, on opine. C’est dingue la vie.

La séance des questions réponses est savoureuse. « Pourquoi t’es née là-bas ? ». Je leur rappelle qu’ils sont quasiment tous d’origine étrangère, même s’ils sont nés pour la plupart en France. Ca leur en bouche un coin. « Pourquoi tu parles de Pelé et pas de Neymar ? ». « Tu y retournes pendant les vacances ? ». « Tu préfères la France ou le Brésil ? ». « Ca veut dire quoi rédempteur ? ».

Je félicite la petite brésilienne, c’était l’exposé parfait. Je constate auprès des enfants qu’elle nous a vraiment appris des choses. Elle part patafixer son affiche sur la porte de la classe. Je suis content

Et puis son petit camarade lui succède. Il a choisi de nous parler de son chien. J’avais dit pas les animaux. Oui, mais le football c’était déjà pris. Bon.

Il s’appelle Fix. Il ne mord pas et il est très intelligent. Bon. Vous avez des questions les enfants ?

Une chronique de Vincent Papalion

Commentaires

commentaires

Mots-clés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *